::… Collectif interassociatif Midi-Pyrénées …::

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE ASSOCIATIVE // RENDEZ-VOUS D'INFORMATION LE 26 SEPTEMBRE 2013 À TOULOUSE

« Non à la disparition des associations » – Pour une rentrée sociale mobilisatrice en Midi-Pyrénées aussi !

Communiqué du Collectif Interassociatif Midi-­‐Pyrénées :
Le 26 septembre 2013 à 17h : temps d’échange et d’information à Toulouse

« Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés »

À l’été 2012, l’association Quartier 31 à Toulouse annonçait sa fermeture définitive après 17 ans de services : fini l’espace « Numérique et Social », fini le projet d’animation vidéo avec les jeunes, fini le journal du quartier La Lettre de Bellefontaine, etc. Un exemple parmi d’autres… Demain, quelle autre association mettra fin à ses activités et aux contrats de ses salariés ? Nombreuses sont les associations qui, à Toulouse et en Midi-Pyrénées, risquent de ne pas pouvoir continuer à assurer les missions d’utilité publique qu’elles remplissent pourtant au quotidien. Ce n’est pas faute d’ambition, de motivation et de compétences. Mais faute de moyens.

Combien de fois faudra-t-il en appeler à la responsabilité politique de nos élus locaux, régionaux et nationaux pour tenter d’éviter l’« hécatombe associative » à prévoir ? La seule solution pour être entendus est-elle une grève générale des associations, pour que tout le monde mesure les conséquences du délitement programmé du tissu associatif ? Nous n’avons de cesse de réclamer que soit travaillée, en profondeur et en y associant le milieu associatif et l’ensemble des services des Collectivités et de l’Etat, la question récurrente du financement au fonctionnement des associations. Au delà du « plan social silencieux » que représentent tous les licenciements en cours à l’échelle de la région, ce sont des activités sportives, culturelles, sociaux-médicales, éducatives,  écologiques, économiques, pour la petite enfance, etc, qui ne seront plus assurées. Les conséquences ? Ce sont toujours et en premier lieu les populations les moins solvables ou vivant sur des territoires moins bien pris en charge par les services publics, quartiers populaires et communes rurales en particulier, qui en feront les frais. Les conséquences sociétales à long terme seront néanmoins à assumer par l’ensemble de la population.

Les associations entendent être depuis la loi de 1901 et a fortiori depuis les vagues de décentralisation, des partenaires pour la mise en place des politiques publiques (et non pas de simples prestataires de services). Elles revendiquent ce rôle à la fois pour pouvoir faire remonter la demande sociale du terrain, et pour expérimenter des modalités d’action différentes susceptibles d’enrichir et de renouveler l’action publique dans tous les champs. Elles restent d’abord la forme juridique permettant en France la structuration d’une parole citoyenne et militante.

Dans le prolongement de notre « Proposition aux élus d’aujourd’hui et de demain » début 2011 autour de l’emploi associatif en Midi-Pyrénées, et en écho à l’appel national « Non à la disparition des associations » déjà signé par de nombreux midi-pyrénéens et lancé par le Collectif des Associations Citoyennes, les têtes de réseaux qui constituent le Collectif interassociatif Midi-Pyrénées appellent les bénévoles et salariés associatifs ainsi que tous les citoyens conscients à se rassembler le jeudi 26 septembre à 17h à Toulouse à la CPCA Midi-Pyrénées dans la foulée de la journée « Associations actrices du développement local ». Le développement local passe par le développement humain. Cette question doit plus que jamais être au centre du débat politique des prochains mois. Il est urgent de trouver des solutions pérennes et ambitieuses.

Pour que cela existe, nous appelons à cette réunion publique dans le but de décider collectivement d’un calendrier d’initiatives à mettre en place en région jusqu’au printemps 2014. Le site collectifmidipy.wordpress.com vous permet déjà de signaler l’espérance de vie estimée de votre association en 2013 : curseur au beau fixe, avis de tempête, grand froid, risque important d’hospitalisation, survie artificielle, fléchage direct case cimetière ? Plus nous serons nombreux à répondre, plus nous serons en mesure de se faire une idée juste de l’orientation du barômètre social de la rentrée ! Les associations sont nombreuses, les bénéficiaires d’activités associatives encore plus…

Tous et toutes le jeudi 26 septembre à Toulouse !
à 17h au Centre Associatif Anad
yr – 108 route d’Espagne

Le Collectif Interassociatif Midi-PyrénéesCollectif Interassociatif Midi-PyrénéesINFOS : https://collectifmidipy.wordpress.com
CONTACT : interasso.mp@gmail.com

Téléchargez et partagez le communiqué : version pdf ci-dessous
COMMUNIQUE CIMP2013-RENTREE-SOCIALE

Cette initiative s’inscrit dans l’appel national du Collectif des Associations Citoyennes et l’appel à initiatives. Pour plus d’infos :

Semaine d'actions "Non à la disparition des associations"

Publicités

3 commentaires sur “« Non à la disparition des associations » – Pour une rentrée sociale mobilisatrice en Midi-Pyrénées aussi !

  1. Pingback: Les territoires mobilisés | Non à la disparition des associations

  2. Pingback: Les territoires mobilisés | Collectif des Associations Citoyennes

  3. Pingback: Les territoires mobilisés | Non à la disparition des associations

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :