::… Collectif interassociatif Midi-Pyrénées …::

POUR UNE NOUVELLE POLITIQUE ASSOCIATIVE // RENDEZ-VOUS D'INFORMATION LE 26 SEPTEMBRE 2013 À TOULOUSE

La situation des associations en Midi-Pyrénées dans les prochains mois : un « plan social silencieux »

Dans le cadre de l’appel national « Non à la disparition des associations », et dans la foulée de la journée organisée à la CPCA « Les associations, actrices du développement local » jeudi 26 septembre, le Collectif Interassociatif Midi-Pyrénées avait convié les acteurs associatifs de Midi-Pyrénées pour un échange axé – notamment – sur les formes de mobilisation à venir.

Ce petit compte rendu illustré a fait également office de communiqué de presse. N’hésitez pas à nous faire des retours, y compris celles et ceux qui n’avaient pu être présent-e-s.

La situation des associations en Midi-Pyrénées dans les prochains mois : un « plan social silencieux »

Au niveau national, le Collectif des Associations Citoyennes a lancé avant l’été l’Appel « Non à la disparition des associations ! » et une semaine de mobilisations dans de nombreuses régions. En écho à cette initiative, le Collectif Interassociatif Midi-Pyrénées a proposé le 26 septembre dernier aux associations conscientes de la situation, un temps d’échange pour tenter de répondre collectivement à l’éternelle question des moyens d’interpeller nos élus et l’opinion, mais aussi l’ensemble des bénévoles, salariés et bénéficiaires d’activités associatives.  

Comment interpeler les responsables politiques et l’opinion publique dans les prochains mois, sur la gravité de la situation ?

Un N-ième débat public avec les candidats aux élections municipales? Un action place du Capitole samedi 5 octobre durant la Journée des associations solidaires ? Des apparitions militantes aux prochaines réunions des exécutifs locaux (Conseils Municipaux, Communautaires, ou de l’Assemblée Régionale) ? Une émission de radio pour ouvrir des débats dans toute la région ? Ou alors, une première grève des associations pour faire en sorte que plus de monde puisse mesurer les impacts dans la vie quotidienne de chacun, de la disparition prévisible de nombreuses associations de la région ?

Les associations ont des propositions à faire…

En 2011, le Collectif interassociatif Midi-Pyrénées réunissant dix têtes de réseau couvrant  différents champs, naissait en réaction à la baisse drastique par l’Etat et la Région des aides à l’emploi. Après plusieurs séances de travail, une Proposition de nouveaux dispositifs pour l’emploi associatif avait été produite collectivement et envoyée à tous nos représentants des pouvoirs publics, au niveau local et national. Nous la présentions comme un document de travail, et sollicitions d’être associés aux réflexions à venir. Pourtant, à l’heure d’une grande valorisation officielle par les Collectivités et l’Etat de la « participation citoyenne », force est de constater que nous avons compté sur les doigts d’une main les accusés de réception de la proposition travaillée. Ne parlons pas alors de soutiens officiels ou de suites…

pele-mele-26-09-2013

Vers quoi chemine notre société sans une société civile forte ?

Les associations vont-elles accepter encore longtemps d’être mises en concurrence entre elles (notamment via les appels d’offre et les subventions aux projets). Vont-elles continuer d’accepter de devenir progressivement davantage des prestataires de service des pouvoirs publics que des partenaires pour la construction d’une action publique en phase avec les réalités de terrain et les aspirations des citoyens? Vont-elles accepter silencieusement l’injonction à se conformer au modèle libéral actuel ?

Les associations, dans leur diversité et chacune dans leur champ d’action, ont pourtant aussi vocation à participer au renouvellement des valeurs et modèles sociaux, à nourrir les évolutions de l’action publique et plus largement la façon de « faire société ».

Un nouveau débat avec les candidats avant les élections municipales.

Le Collectif prendra à nouveau l’initiative de convier début 2014 tous les candidats aux élections municipales qui répondront favorablement à cette invitation, à venir débattre publiquement, à Toulouse au-moins. Ils seront conviés à venir expliquer, au-delà de leurs réponses au problème récurrent du financement au fonctionnement et dans la durée – condition indispensable pour redonner aux associations leur capacité d’expérimentation –, ce qu’ils ont compris du rôle que les associations peuvent tenir dans la société actuelle.

Un débat similaire avait été organisé par la Cpca avant les élections régionales de 2010. Les interventions de chaque parti politique sont encore visibles en ligne sur la web TV de la CPCA Mp. Mais il n’y a pas d’amour, il n’y a que des actes d’amour. Nous retenons donc un fait : l’annonce par le Conseil Régional réélu dès les premières semaines de sa mandature, du non-renouvellement du dispositif Emploi Associatif Midi-Pyrénées…

Même si bien-sûr des mécanismes de financement sont à réinventer, de l’argent public, il y en a. Ce sont des choix politiques qui président à sa distribution. Force est de constater, pour le moment, qu’il n’y en a plus beaucoup pour le milieu associatif.

Collectif Interassociatif Midi-Pyrénées
Web    https://collectifmidipy.wordpress.com/
@        interasso.mp@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 octobre 2013 par dans Mobilisation 2013 "Non à la disparition des associations".

Navigation

%d blogueurs aiment cette page :